Cuisine solidaire par temps de COVID

Le collectif Les Tournesols a investi La Nouvelle Rôtisserie pour y lancer une cuisine solidaire et espère bien faire des émules.

Après avoir rencontré la Mission Évangélique qui organise une distribution tout à côté place Ste Marthe, pour définir quelles actions peuvent être complémentaires, des premières distributions ont eu lieu dimanche et lundi pour les repas que la Mission n’assure pas.

Le restaurant sera également utilisé par la brigade de solidarité populaire du 11e. Les autres jours de la semaine, à moins que d’autres équipes ne se constituent, l’idée est de tenir des permanences de 18h30 à 20h30 pour réceptionner et stocker des aides matérielles et distribuer des denrées alimentaires et hygiéniques.

Si vous souhaitez rejoindre la dynamique, un fil telegram : t.me/lanouvellerotisserie ou bien passer pendant une permanence.

Table ronde Alerte à Sainte Marthe – suite de la mobilisation le samedi 29 février

Après l’exposition dans laquelle les artistes et artisans de Sainte-Marthe et Moinon actuellement menacés par la spéculation immobilière ont montré leur travail à la Mairie du 10e, l’association OCBaux vous propose de reprendre la mobilisation avec une discussion qui voudrait approfondir l’analyse de la situation et poser les jalons d’un projet positif.

Au-delà des frontières de notre micro-quartier, nous évoquerons des questions emblématiques des enjeux de la ville de demain :
Ø  le phénomène de la spéculation immobilière et de la gentrification ; les moyens de l’encadrer et les limites à lui imposer ;
Ø  la dévitalisation des centres-villes avec la disparition des ateliers et de l’artisanat en général dans l’espace urbain ;
Ø  le rapport entre mixité sociale et diversification des activités (droit à la ville) ;
Ø  « fabriquer local » : circuit court et transition écologique dans le centre-ville

Les échanges seront modérés par Eugénie Barbezat, journaliste et animatrice radio, avec la participation des associations OCBaux, Saint-Louis Sainte-Marthe, Les AAB, Les Artisans de Belleville, Les Frigos-APLD 91, Collectif Ramponeau…
et de
– Jean-Pierre Garnier (urbaniste et sociologue, CNRS)
– Claudette Lafaye (sociologue, université Paris-8 et CRH-LAVUE [Centre de recherche sur l’habitat – Laboratoire architecture, ville, urbanisme, environnement])
– Nicolas Bonnet Oulajd (conseiller de Paris, auteur du rapport Fabriquer à Paris)
– Joëlle Morel (conseillère de Paris, présidente de la SEMAEST)
– Monique Mathey (plasticienne) et Jacques Buisson (conseiller de quartier Belleville [20e])
– Jean-Paul Réti (sculpteur, président des Frigos)

Venez nombreux
partager avec nous votre expérience, votre expertise

et vos espoirs pour demain !

Contacts pour l’association Ocbaux:
Adriana Popovic 06 11 92 39 08
Hélène Vitali 06 30 91 35 19

« Le quartier, c’est aussi notre histoire »

L’exposition proposée par l’association Saint-Louis Sainte-Marthe/Moinon tout à côté se termine ce dimanche 8 décembre.

Elle se tient

au Studio photo Shoot Again – 15 rue Sainte-Marthe – 75010 Paris

du lundi au vendredi de 17h à 21h
et samedi et dimanche de 14h à 21h

Communiqué de l’association

En 2011, nous présentions une rétrospective de 150 ans d’histoire d’une des premières cités ouvrières parisiennes, menacée de destruction à plusieurs reprises. Devant de nouvelles conjonctures immobilières risquant d’affecter son identité populaire, nous rééditons cette exposition qui retrace les conditions de vie de ses habitants et leurs luttes menées au long cours, pour pouvoir se maintenir dans leur logement devenu insalubre, jusqu’à la mise en place du dernier plan de réhabilitation des immeubles.

Malheureusement, l’injection de 19 M€ d’argent public de 2003 à 2013, dans cette opération programmée d’amélioration de l’habitat sans aucune contrepartie pour les propriétaires, a eu un effet pervers. Nous constatons des augmentations de loyers affectant inéluctablement la mixité sociale de l’îlot. Les foyers modestes, artistes et artisans qui disposent de faibles revenus, sont peu à peu poussés à le quitter.

La vente de parts de la Société Immobilière de Normandie (SIN) détenant une centaine de biens dans les rues Sainte-Marthe et Jean et Marie Moinon, à la faveur d’un nouvel actionnaire majoritaire,  annonce une accélération de cette logique d’exclusion que nous refusons. L’éviction progressive des locataires « précaires », ça suffit !

L’asso Saint-Louis Sainte-Marthe soutient évidemment OCBAUX*, association nouvellement fondée de défense des locataires de la SIN, pour qu’ils ne soient ni expulsés ni chassés,

pour sauver un patrimoine artisanal et artistique rare et indispensable,

pour pérenniser la mixité sociale des locataires, à tous les étages des immeubles, en pratiquant des loyers modérés.

Ce nouvel accrochage de l’exposition vient rappeler que tout comme les bulldozers d’hier n’ont pas gagnés la partie, grâce à la détermination et l’esprit de solidarité des habitant.e.s et des soutiens du quartier, la spéculation immobilière d’aujourd’hui ne viendra pas le défigurer !

1991-2019, le but de l’association Saint-Louis Sainte-Marthe/Moinon est encore et toujours :

« la sauvegarde et la réhabilitation du quartier Sainte Marthe,

la valorisation de son patrimoine architectural et culturel, et la défense du cadre de vie de ses habitants »

(*) Pétition – https://www.change.org/p/anne-hidalgo-pr%C3%A9servons-sainte-marthe-paris-xe-quartier-populaire-d-art-et-d-artisanat

https://www.facebook.com/watch/?v=3804479119577495

https://www.humanite.fr/paris-les-artistes-veulent-rester-dans-la-place-681355

Pétition pour préserver les activités artisanales et artistiques à Sainte-Marthe/Moinon Paris 10

Des menaces spéculatives qui planent sur le quartier Sainte-Marthe (ancienne cité ouvrière du Paris hausmanien) au sortir de trois OPAH à financement public.
Les habitants, artistes et artisans du quartier réunis en association viennent de lancer une pétition en ligne. A signer et à diffuser. C‘est ici:

Préservons Sainte-Marthe (Paris Xe), quartier populaire d’art et d’artisanat !

La coopérative culinaire est lancée!

Les 10 coopérateurs ont démarré collectivement leur activité ce lundi! 
Ourous, Assia, Gisèle, Fatoumata, Mariam, Guy-Alain, Fily, Aicha, Selimata et Virginie vont développer ensemble leur activité culinaire pendant 5 mois! 

Restau, traiteur, et plus encore…

Pendant 5 mois, la coopérative culinaire va tout mettre en oeuvre pour vous surprendre et vous régaler! 
Tout est désormais à construire : identité, offre, com’…

Une parfaite opportunité de développer compétences entrepreneuriales et culinaires par la pratique!

Venez déjeuner!

La coopérative vous accueille à déjeuner un mardi sur deux, tous les jeudis et tous les samedis midi

Passez commande!

Bientôt l’offre complète de la coopérative.
D’ici là, vous pouvez déja nous faire part de vos besoins (buffet, buvette, déjeuner d’équipe, événement estival…) à coopculinaire@gmail.com, une proposition et un devis vous seront envoyés ! 

https://www.facebook.com/meltingcoop

Martine  Ndiaye43 rue gGabriel Péri93310 Le Pré St Gervais

Fixe  0950165270ndiaye.martine@free.fr

Pour l’équipe Migracoop15-27 rue Moussorgski – 7501806.50.30.62.15Migracoop est un projet co-porté par les associations Apimig, Meltingcoop et Reveil.

Lundi apéro – portes ouvertes

Tous les 4èmes lundis soir du mois, les associations/collectifs de LNR se mobilisent ensemble pour vous recevoir… C’est l’occasion pour les associations, les collectifs, les particuliers, de venir se renseigner librement sur LNR.

Pour discuter, se rencontrer, échanger, parler de La Nouvelle Rôtisserie, de l’association, de l’autogestion, des repas organisés, …
Savoir comment adhérer, savoir comment ça fonctionne, savoir comment cuisiner à LNR. Et pourquoi pas devenir un cuisinier d’un jour en vous inscrivant dans un collectif qui cuisine pour LNR, qui participe de LNR ….

Faites connaitre le projet ; venez nombreux y manger, aider, participer….

Passez ces soirs-là librement pour nous voir, même en coup de vent

Ou arrêtez-vous boire un coup avec quelques tapas

Le programme Migracoop lance mi mai sa coopérative éphémère culinaire!

  Celle -ci s’adresse à des migrants souhaitant lancer une activité entrepreneuriale dans la restauration.  En partenariat avec Coopaname et la Nouvelle Rôtisserie, la coopérative propose un cadre collectif, sécurisé, dynamisant pour tester et structurer son projet ainsi que des espaces de production et de vente, l’accès à un réseau de clientèle. Vous trouverez en pièce jointe un document présentant plus en détail le projet, les profils des participants et les modalités de recrutement ainsi qu’un flyer destiné aux porteurs de projets intéressés. 
Nous organisons deux temps d’information dans nos locaux les lundi 25 mars et 8 avril à 14h (prévoir 1h30) Pour une meilleure organisation de ces deux temps d’échange, il est préférable que les porteurs de projets intéressés s’inscrivent en amont.  Dans l’idéal, une rapide inscription en ligne : inscription par ici ! Il est également possible de s’inscrire par téléphone au :  07 66 16 51 43
Nous restons bien évidemment à votre disposition pour répondre à vos diverses questions, nous pouvons également nous déplacer pour présenter le projet auprès d’un groupe de porteurs de projet potentiel ou auprès de vos équipes!
Bonne journée à tous,

Anna, Rokhaya, Martine — 
Pour l’équipe Migracoop 15-27 rue Moussorgski – 75018 06.50.30.62.15 Migracoop est un projet co-porté par les associations Apimig, Meltingcoop et Reveil.


Pour l’équipe Migracoop 15-27 rue Moussorgski – 75018 06.50.30.62.15 Migracoop est un projet co-porté par les associations Apimig, Meltingcoop et Reveil.